Partagez| .
« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. » • Andreas Derwen


avatar

Troisième Année Clover
Troisième Année Clover
Messages : 86
Points rp' : 189
Date d'inscription : 10/07/2013
Age : 18

Feuille de personnage
Âge et date de naissance: 18 Octobre 2180
Pouvoirs: Manipulation de la glace

Message« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. » • Andreas Derwen Mer 10 Juil 2013 - 18:20





« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. »
Confucius


Caractère
Complexe.
Asocial, peut-être.
Différent.
Andreas n'est pas quelqu'un de fondamentalement désagréable. Son problème est sa différence avec tous ceux qui l'entouraient. Son mutisme, au début. Celui-ci l'a tenu à l'écart des discussions, l'a empêché de communiquer avec ceux de son âge. Par conséquent, il s'est peu à peu renfermé sur lui-même, refusant tout contact avec d'autres individus. Après des années, il était mieux seul. Il ne voulait pas des autres.
Un autre de ses problèmes était son frère, Andrew. Celui-ci était trop proche de la perfection pour qu'Andreas ait une chance. Il n'était même pas l'ombre de son frère. Il ne pouvait imaginer se comparer à lui, premièrement sur un plan scolaire et deuxièmement sur un plan relationnel. Andreas souhaitait généralement la solitude, était de toute façon rejeté par les autres et, quand aucune de ces conditions n'était présente, arrivait à détruire ce qui s'était peu à peu installée.
De plus, il n'arrivait pas à s'apprécier. Normal, pour un adolescent, certes, me direz-vous. Mais la haine qu'Andreas entretenait à son égard était bien plus profonde que celle que quelqu'un de normal aurait pu avoir pour soi-même. Contrairement à certains qui mettaient beaucoup trop en valeur leurs qualités, le demi-élémentaire se cachait derrière ses défauts, les utilisant comme une ultime barrière pour tenir les autres éloignés.
Il ne se sent plus seul. Le silence est son ami. Le seul ami qu'il ne perdra jamais. Le seul ami envers lequel il sait qu'il peut avoir confiance. Même avec sa voix découverte, il ne parle plus. Il ne veut plus exister.
Sa tristesse et sa rage, on ne les voit plus. Il essaye de sourire. Il sourit. Il a l'air différent. Heureux.
Ce n'est qu'un masque de plus entre lui et les autres.


Histoire
Andreas naissait il y a seize ans, quelques minutes après son jumeau Andrew.
Les premiers mois de sa vie furent les meilleurs. Aucune compétition entre lui et son frère. De la bonne entente avec sa sœur aînée. Qu'est-ce qui aurait pu mal tourner ?...
Les jumeaux étaient âgés d'un an et demi. Andrew parlait. Ce qu'il disait n'était certes que des mots-clés, pas encore des phrases. Mais Andreas, lui, n'avait pas prononcé le moindre mot. Il ne parlait jamais, et plus le temps passait, plus leurs parents s'interrogeaient. Après un long moment d'interrogations, ils décidèrent de lui faire passer des examens.
Le verdict tomba : à cause d'une malformation, le bébé serait incapable de parler. Ses parents n'entendraient jamais que ses gémissements. C'est à ce moment que tout commença, probablement.
Andreas ne comprit qu'après plusieurs années ce que tout cela signifiait exactement, mais il comprit suffisamment vite qu'il n'était plus considéré de la même manière que son frère. Ils étaient différents, intrinsèquement différents.
Le temps passa. Ils grandirent, chacun de leur côté. Andreas perdait peu à peu contact avec chaque être humain qu'il connaissait, sauf sa mère, la seule personne capable de le calmer, la seule personne capable de le changer.
Jusqu'à ce maudit jour de mai. Le 20 mai 2194.
C'était l'anniversaire de sa sœur. Ses parents étaient partis en voiture chercher son cadeau, ou quelque chose comme cela.
Ils n'étaient jamais revenus. Ils étaient morts dans l'accident qui leur était arrivé sur la route.
Suite à cet événement, les deux garçons et la fille furent envoyés à Academy of Dead Roses. Deux d'entre eux avaient perdu leurs parents. Andreas, lui, avait tout perdu. Tout ce qui l'avait jamais rattaché à la vie.
Les mois suivants, il s'était contenté de survivre. Chaque jour ressemblait au précédent. Jusqu'à celui, magnifique, où Elveina s'était mise sur sa route.
Même si elle s'était toujours comportée étrangement, Andreas l'avait aimée. De tout son cœur. De toute son âme. Elle était celle qui l'avait fait se sentir vivant. Avant de la connaître, il n'avait jamais été tout à fait entier.
Même s'il avait choisi de l'abandonner, il en avait souffert, certainement plus qu'elle. Elle était tout ce qui comptait pour lui à ses yeux, même si elle l'avait détruit. Imaginer que quelqu'un puisse un jour prendre sa place dans son cœur le révulsait. Il savait qu'elle ne pouvait que le blesser, mais il ne voulait qu'elle.
Il était revenu à son fantomatique effacement. Il n'existait presque plus, maintenant. Il attendait. Il attendait que quelque chose se passe.

Who I Am

Je me nomme Andreas Derwen et j'ai 16 ans. J'aime la science-fiction, le metal et le silence et je déteste la pop, mon frère et parfois mon ex, mais je vous détaillerai ça plus tard. Ma tête est celle de  Logan Lerman.



Pouvoirs Manipulation de la glace
Race Mi-Humain Mi-Elémentaire de Glace

And...


Clover Deuxième Année


Behind

Je suis Ange's et j'ai 14 ans. J'écris depuis 5 ans et j'ai créé le forum.

© Halloween

________________________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas

« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. » • Andreas Derwen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tu m'as trahit pour un rêve, alors je vais faire battre ton coeur pour un cauchemars [PV Hazufel]
» l'armée de morgoth a gondolin
» On ne trahit pas le CP9. Anima fait le ménage.
» On a toujours un geste qui trahit qui l'on est || Jahan Ashcroft
» Salaire minimum: Ce que Steven Benoit ne pourra jamais comprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Academy of Dead Roses :: Arrivée :: Présentations-